Festival ISAC

Performances montrées lors du Festival ISAC 2016 :

Ménage, phase 1 : Allumettes (22′)
Ménage, phase 2 : Répondeur (18′)
Ménage, phase 3 : Mots d’amour (7′)
Ménage, phase 4 : Rencontre (4′)
Ménage, phase 5 : Parcours (6′)

Festival ISAC
Vendredi 10 juin 2016 de 18h à 22h – Samedi 11 juin 2016 de 15h à minuit.
Bâtiment Vanderborght, rue de l’Ecuyer 50 – 1000 Bruxelles

Créé en 2012, l’Institut Supérieur des Arts et des Chorégraphies (ISAC) de l’ArBA EsA interroge les représentations du corps en formant des artistes et des danseurs en dehors du contexte des compagnies ou des écoles de danse. Il propose aux étudiants une formation sur cinq ans questionnant les correspondances entre des pratiques chorégraphiques et des pratiques plastiques.
Le festival ISAC est l’occasion de découvrir sur deux étages du bâtiment Vanderborght plus d’une vingtaine de propositions performatives, d’installations, dans lesquelles le corps est au centre.

Avec Francesca Chiacchio / Camille Dejean / Thomas Dessein / Louise Doumeng / Fanny Heddebaut / Solomé Genès / Anastasia Guevel / Gabriela Jimenez / Mathilde Klug / Sonia Lauriol Czernichowski / Simon Loiseau / Farah Maakel / Maylis Mayoka / Stéphane Menti / Rosandra Nicoletti / Juliette Otter / Héloise Prax / Catalina Rincon / Erika Schipa / Cindy Séchet / Castelie Yalombo Lilonge / Leen Van Dommelen /André Van Praet / Alessia Wyss.

https://www.facebook.com/events/473617382837848/

Publicités

Strasbourg is a Woman

belleauxbois2

Vidéo de la performance : https://www.youtube.com/watch?v=7VskBpwBjHo&feature=youtu.be

«Il était une fois une belle endormie, que ses sujets aimaient rester à contempler
Frôler, toucher, palper, caresser, enlacer, sans que pour consentir un mot fut jamais dit.
L’histoire est bien connue, le baiser la réveille
De son profond sommeil, qu’attendions-nous de plus?»

Cette performance a été réalisée à La Station, centre LGBTIQ (Lesbien Gay Bisexuel Transgenre Intersexe Queer) le 6 mars 2015, pour l’ouverture du festival «Strasbourg is a Woman», organisé annuellement par La Station autour de la journée de la femme du 8 mars. Lors de cette performance participative, j’ai donné au public l’occasion de prendre part à l’histoire d’un conte dont la durée et le scénario allaient être déterminés par ses initiatives – invitant ainsi à l’interrogation sur les limites de l’acte performatif, sur les frontières entre réalité et fiction.

Performance « Belle aux bois », vendredi 6 mars 2015 à 18h30 à La Station, Strasbourg.
A l’occasion du festival Strasbourg is a Woman 2015 :
http://strasbourgisawoman2015.tumblr.com/

tumblr_nj08lnQRJl1u80dhho1_500

On a vu le loup

dsc_1102.jpgVue de l’exposition « On a vu le loup », Salle 27 du Palais Universitaire

On a vu le loup
Artistes : Torkil CHARPENTIER, Yrjan CHARPENTIER, Camille DEJEAN, Lucia FIORE

Exposition du 05 au 15 mars 2014.
Salle vingt-sept au Palais Universitaire, 9 place de l’Université, Strasbourg.

Oeuvres personnelles présentées :
– Succube (vidéo)
-« Sonnez la curée » (diptyque photographique)
– L’Hallali (installation sonore)
– Appat (objet, tapette « nippies »)

Article d’Anaïs Roesz sur l’exposition

1920261_219289914933802_426074088_n

Revival performance : reenactements

Reenactment de Aktionshose : genitalpanik (Action pants : Genital panic) de VALIE EXPORT, 1968. (photos Wei Xing)

« Revival performance : soirée de Reenactments », le 8 avril 2013 à la Chaufferie, dans le cadre du colloque international « De l’archive au reenactment : les enjeux de la re-présentation de la performance. » les 8 et 9 avril 2013 – Strasbourg7311_106991832828175_146348143_n.jpg536317_106992139494811_1721747758_n.jpg